Musique Séfarade

Originaire de la région nantaise, le trio ajenádo revisite la route des exilés séfarades, partis du berceau de l’Espagne et s’éparpillant plus à l’est, plus au sud…

La plupart des chants utilisent le judéo-espagnol, cette langue véhiculée par les juifs expulsés d’Espagne en 1492 qui mêle hébreu, espagnol et différents parlers des pays d’accueil (portugais, grec, turque…).

Catherine Jarry, à l’origine du projet, chante, accompagne au oud et à la guitare et réalise la plupart des arrangements des pièces musicales ; Nadir Khelladi, percussionniste, manie derbouka, bendir et autre daf ; Benjamin Jarry, violoncelliste et compositeur, interprète le répertoire à la viole de gambe.